Salon international africain

Le 1er septembre 2018 se terminait le premier Salon International Africain ou j’ai participé à une Conversation Politique sur les attentes et préoccupations des québécois d’ascendance Africaine.

Mandela disait que tout ce qui est fait pour nous sans nous est contre nous. Au Parti Québécois nous croyons clairement que la représentativité effective des minorités comme moteur du développement est un atout. 
Quelques une de nos propositions :

☑️Interdir la condition de première expérience canadienne de travail, qui est un réel obstacle à l’embauche pour les Québécois d’adoption;
☑️ Établir un régime d’inspection et d’amendes significatives sanctionnant la discrimination à l’embauche;
☑️Instaurer un guichet unique de reconnaissance des acquis;
☑️ Étendre le projet pilote de reconnaissance intensive des acquis mené actuellement par Qualification Montréal avec Emploi-Québec, et en assurer le financement adéquat;
☑️Établir un cadre légal commun sur la reconnaissance des acquis et l’obtention de stages professionnels couvrant les universités et les ordres professionnels;
☑️Informer les candidats à l’immigration au moment de leur candidature des exigences qui seront requises pour la reconnaissance de leurs diplômes et de leurs qualifications, afin de prévenir les échecs;
☑️Revoir en profondeur le programme d’embauche des minorités par l’État québécois, notamment en faisant de l’atteinte des objectifs un critère majeur d’avancement pour les cadres chargés du recrutement.

Je vous invite à parcourir notre plate-forme

Salon international africain Villeray Marie Aline Vadius élections provinciales pq

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *